alternative title
Affaire Colonel Kébé : Youssour Ndour et son groupe de presse lynchés sur les réseaux sociaux

A la suite de l’article paru dans L’Observateur et dans lequel de graves accusations sont portées sur le Colonel Kébé du parti Rewmi, plusieurs Sénégalais sont sous le choc. Voulant révéler le passé de  « prédateur sexuel » de cet ancien officier de l’Armée, le quotidien du Groupe futurs médias, s’attirant la foudre de plusieurs compatriotes, est gravement lynché sur les réseaux sociaux. Les internautes accusent L’Obs d’être à la solde du régime. Pour certains, les journalistes du GFM sont payés pour liquider des opposants. Youssou Ndour en a également pris pour son grade. Voulant prendre la défense de ses confrères, Babacar Fall a « offert », sur Facebook, une tribune aux détracteurs de ce groupe de presse qui se sont violemment pris au PDG et aux employés de Futurs médias.

« Jamais l’observateur nous parlera du passé tumultueux de son propriétaire. Jamais ils ne parleront de leur chef de services alcoolique, fumeur et livreur de chanvre indien. Jamais ils ne parleront de ce Directeur dans le groupe accusé de viol sur une mineure en 2007 à Kolda. Jamais ce groupe ne mettra à sa UNE son journaliste et chroniqueur pris en flagrant délit d’adultère à Sicap Foire. Jamais ce groupe ne mettra à sa UNE les frasques de l’homme aux pantalons légers du groupe qui a enceinté une stagiaire en 2016 suivi d’un ‘Takkou souff’ », s’insurge un internaute qui a vu son commentaire faire le tour de la toile.

« L'Observateur est allé trop loin cette foi mais nous ne sommes pas surpris car le journal est un habitué des faits. Vous vous êtes transformé en mercenaires du pouvoir chargé de détruire d'honnêtes citoyens et vous n'en êtes pas à votre première tentative », regrette un autre.

  • Partager:
  • Tags:
alternative title

None

COMMENTAIRES (0)

Rédiger votre commentaire

RESEAUX SOCIAUX

REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK

@surdakar

SUIVEZ-NOUS SURTWITTER

@surdakar

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM

@surdakar

SUIVEZ-NOUS SUR YOUTUBE

@surdakar

REVUE DE PRESSE

image title here

Some title